Browse By

EyeEm : application et communauté de partage de photos

EyeEm, application de partage et marché autour de la photo

Parc de la ciutadella à Barcelone

EyeEm est un service de retouche et de partage de photos. Au-delà de cet aspect communautaire, l’application est également orientée business.

La très célèbre application Instagram est loin d’être la seule à proposer des options de retouches et de partage de photos.
Si EyeEm n’est pas une nouveauté, je n’avais jamais rédigé d’article dessus or cette appli mérite d’être connue. Eh bien les fonctionnalités lancées avec la version 5.5 annoncées ce mois ici sur leur site (et détaillées plus loin) me donnent justement une bonne occasion d’en parler.

Créée en 2011, EyeEm compte aujourd’hui 13 millions d’utilisateurs ! Ça commence à être pas mal !
Une application android et une pour Iphone sont disponibles, plus le site de la société.

Prise de photos et retouches

L’application permet de prendre et de retoucher les photos.

Appliquer un filtre de retouche sur les photos

Quelques exemples de filtres à appliquer

A gauche, une liste de filtres à appliquer sur les photos. Ceux-ci vont jouer sur certains effets, pour jouer sur la netteté, ajouter du grain, donner un côté vintage etc. Avec le curseur à droite de la photo (basculer le téléphone en mode paysage), il est possible de d’accentuer ou diminuer l’effet du filtre sur la photo.

Modifier les réglages et jouer sur le contraste, la saturation etc

Balance, contraste, saturation et autres

On peut aussi apporter d’autres réglages sur les photos, et jouer par exemple sur la saturation, l’exposition, la balance ou encore le contraste.

Tout ceci reste en quelque sorte un passage obligé pour une application de photo et qui se veut rapide et simple d’utilisation.
Un point à relever tout de même que j’ai trouvé intéressant :
en regardant les photos des autres utilisateurs, il y a un bouton pour voir quels réglages ils ont utilisés pour obtenir ce résultat. Bien entendu, on ne parle ici que des réglages de l’appli et non de la prise de vue.

Le profil

Côté profil, on y retrouve là aussi les classiques de tout réseau social : le nombre d’abonnés, les personnes qu’on suit, le nombre de photos publiées, personnalisation du profil…

Un profil utilisateur de l'application EyeEm

Profil utilisateur

Mais un p’tit plus qui peut faire une grande différence, c’est l’icône de la boutique !

C’est tout simplement une marketplace pour les photographes.
Si la possibilité de vendre les photos faisait déjà du bruit l’année dernière, c’est effectif depuis le mois de mars de cette année.

Acheter et vendre des photos

A l’instar de nombreux sites très connus comme Getty Images ou 500PX, chacun peut acheter des photos avec différentes licences en fonction
des utilisations. EyeEm a d’ailleurs conclu un partenariat avec Getty Images.
Les prix commencent à 20$ pour une photo avec une licence standard, et montent à 250$ pour la plus complète.

Côté photographe, un minimum de 50% sur les ventes est annoncé dans les termes du contrat. Sans que ce ne soit pas ce qu’il se fait de mieux sur le marché, on est clairement sur un autre registre que les banques d’images type Fotolia ou le photographes va parfois compter les centimes.
On peut se créer un compte en accédant au market via l’application.Inspiration, création…Une autre fonctionnalité récemment ajoutée : la découverte !

Inspiration, création…

Une autre fonctionnalité lancée avec la dernière version :

Découverte de photos et de photographes

S’inspirer du travail des autres

Un nouveau flux est proposé et permet de découvrir facilement des photos et des photographes.
Un excellent moyen de trouver de nouvelles idées de composition, de réglages, sujets… bref, d’inspiration pour la photo !

télécharger l'application sur Google Play

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

QR Code Business Card