Référencement d’applications sur android market

Des applications bien référencées
Des applications bien référencées
Il référence ses applis sur le market

Cet article fait écho à mon dernier billet sur les applications de tourisme.
Je le terminais en expliquant qu’un point différenciait beaucoup ces applications. Ce point, c’est leur visibilité sur l’androïd market!

Le site web le plus cher et le plus performant au monde, sans visibilité, c’est comme une vitrine de luxe… au milieu du Sahara.
Eh bien pour vos applications, le principe est le même!

Le référencement de façon globale est un domaine particulier et tout à fait passionnant, qui de plus évolue sans cesse. Je ne le pratique que depuis peu, et pas assez à mon goût faute de temps. Aussi pour en apprendre davantage sur le sujet je vous conseillerais par exemple les excellents blog d’AxeNet, une agence de référencement, ou encore Seomix, un blog sur le référencement et le webmarketing. (Je ne cite que ceux-là, ou la liste serait vraiment très très longue 😉 )

Partir sur de bonnes bases

Vous aurez tous constatés les listes de classements sur l’androïd market. Que ce soit par catégories, applications payantes ou gratuites, nouvelles… On ne vous montre en fait que les applications les mieux positionnées. Pour apparaître dans ces classements, plusieurs pistes peuvent être suivies.
Pour ne pas redire ce qui l’a été très bien fait ailleurs, je vous invite à consulter cet article sur le référencement mobile.

Si votre application n’est pas dans le top visible, ou si vous n’y trouvez pas votre bonheur, il reste la recherche.
N’ayant pas de statistiques précises sur les habitudes de recherche des mobinautes sur le market, je me suis basé sur des requêtes qui apportent pas mal de trafic à des sites web du tourisme: « tourisme + destination / N° département » ; « visite / visiter + destination » (liste non exhaustive bien sûr).

L’exemple des Deux-Sèvres.

En cherchant du l’androïd market l’expression « tourisme deux-sèvres », les applications Deux-Sèvres Tour et Pays de Gatine Tour vont sortir, mais pas Niort. Niort possède toutefois bien son application et est la ville la plus importante du département…

Pour faire apparaître l’appli de Niort, il faut que la requête comprenne la ville ou Marais Poitevin.

Le cas des Côtes d’Armor.

Cette appli, quant à elle, apparaît tout le temps! Cherchez Tourisme + Côtes d’Armor, Bretagne ou encore 22, vous la verrez. (Ainsi que sur d’autres expressions).
Elle se situe d’ailleurs toujours en bonne position dans l’affichage. Ce qui s’explique certainement par les nombres de téléchargements ou d’avis plus importants que pour les autres applis.

Points communs? Différences?

Tout est dans le texte. Le titre d’une part, mais également la description!

Description de l'appli des Deux-Sèvres
Description de l'appli des Deux-Sèvres

 

L'application Gatine Tour
L'application Gatine Tour
Application Niort Marais Poitevin
Application Niort Marais Poitevin

On remarque bien ici que dans les deux premières description, le mot-clé « Deux-Sèvres » figure, mais pas dans la description pour Niort.
En creusant davantage, on constate des résultats similaires pour « visite + destination » par exemple. Que « visite » soit au singulier ou au pluriel ne pose pas de problème, tant que le mot est dans le texte. Pour le verbe « visiter » c’est une autre histoire.

Chose étonnante, bien que le numéro du département n’apparaisse que peu de fois dans les descriptifs, les applications ressortent mais seulement dans certains cas.
Si « deux-sèvres » est écrit, alors une recherche sur « tourisme 79 » fera remonter l’application. En revanche, si le texte contient le numéro du département (79) mais pas la destination (deux-sèvres), une recherche sur « tourisme deux-sèvres » ne fera pas sortir l’appli.

Google semble donc capable d’associer un département à son numéro, mais pas l’inverse. Il a semble-t-il aussi des difficultés à associer les verbes et les noms.

Au final, que le système de recherche de l’androïd market prenne en compte les mots-clés contenus dans les descriptions n’est pas étonnant: il s’agit tout du même du système de Google 😉
Ceci signifie que pour référencer vos applications vous devez soigner les descriptions et y réfléchir avant de les lancer.
Tout comme pour le référencement d’un site web, n’abusez toutefois pas de cette méthode: Google reste le maître du jeu et n’est pas dupe (ou ne le reste pas longtemps si tout le monde s’y met…).

Crédit photo: LuMaxArt

Gilles
Gilles
Chef de projet, je travaille sur le web, j'apprends via le web... Et à mon tour j'ai envie de partager des informations. Bienvenue dans l'Atelier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =

Partagez l'article :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Retour haut de page