Smartphone : explication sur ce que c’est concrètement

Objet high-tech et intelligent qui s’est incrusté dans notre quotidien à tous, au point d’être totalement indispensable.
Vous l’utilisez, mais savez-vous vraiment ce que c’est ?

Comment ça fonctionne ?

Le smartphone fonctionne de façon très similaire à un ordinateur, en fait on peut véritablement le considérer de plus en plus comme un min- ordinateur portable.

 

Quels sont les systèmes d’exploitation ?

Le système d’exploitation, ou l’OS, c’est le logiciel au cœur du smartphone. Il s’agit ici des fondations sur lesquelles vont reposées toutes les applications et fonctionnalités qu’on va réussir à utiliser sur son téléphone : google maps, emails, navigation internet, facebook…

En réalité on simplifie l’explication ici et les personnes aux connaissances techniques bien plus poussées auraient d’innombrables choses à rajouter. Mais c’est le principe, et c’est déjà bien de comprendre cela. C’est le cœur de la partie software des téléphones dits intelligents.

Sur le marché, il existe plusieurs systèmes d’exploitations. Certains sont très répandus et connus, d’autres beaucoup moins et ne vont être connus et utilisés que par une communauté restreinte.
Pour le grand publique, 3 OS sont bien implantés :
– IOS, édité par Apple et que l’on retrouve sur les Iphones et Ipads
– Android, le système développé par Google, qui équipe aussi bien les smartphones fabriqués par Google que les produits de beaucoup d’autres marques
– Windows 10, de Microsoft, que l’on trouve sur des smartphones et tablettes (avec ou pas quelques variations par rapport au Windows 10 des ordinateurs)

Une femme utilise son smartphone Sony en faisant du sport

Et concrètement, seuls IOS d’Apple et Android de Google se sont imposés sur le marché des smartphone dans le monde. A ce jour en tout cas, même s’il semble extrêmement difficile pour un nouveau venu de tenter de les détrôner.

Historiquement, d’autres organisations ont bien essayé de se développer et de prendre des parts de marchés en créant leur propre système d’exploitation, comme Symbian OS ou Firefox OS, sans rencontrer le succès.

 

Aspect matériel

D’un point de vue physique et matériel, ce que l’on appelle le hardware donc, les smartphones sont équipés de beaucoup d’éléments empruntés aux ordinateurs.
Un écran, pour afficher que le contenu que l’on va lire / diffuser… bien entendu.

Ce qui va permettre d’utiliser l’équipement de façon nomade sans avoir à être constamment branché à une prise électrique : la batterie, plus ou moins performante en fonction des modèles et du soin avec lequel on va la traiter au fil du temps.

Mais aussi et surtout tout le reste des pièces informatiques, les composants, essentiels au cœur physique du téléphone : un processeur, un système de stockage de données etc.

 

Ça sert à quoi ?

Les smartphones s’inscrivent dans le temps comme la continuité de leurs prédécesseurs, à savoir les premiers téléphones portables (qui datent déjà des années 80).
Possibilité de travailler sans être au bureau, rester en contact avec ses proches sans être au domicile, gagner en liberté de mouvement et en autonomie… gagner en temps et en productivité aussi !

Et en ajoutant toujours plus de capacité, toujours plus de fonctionnalités… les smartphones sont devenus très performants et servent aussi bien le loisir que le professionnel.
Loisir, car avec le développement de très nombreux jeux vidéos et l’augmentation continue des performances, les téléphones se sont petit à petit transformés en petites consoles portatives.
On y retrouve une quantité de jeux, gratuits ou payants, absolument effarante.

Côté pro, ils n’ont pas à rougir face aux ordinateurs dans beaucoup de situations : bureautique, traitement des emails, suivi de l’agenda, plannification de tâches…

Et au quotidien, ils sont juste devenus totalement indispensables.
Il est possible de tout gérer, à tout moment et de n’importe où grâce à son smartphone : vacances, billets de trains, présentation de billets pour un concert…

Il sert d’appareil photo pendant les vacances, faisant d’ailleurs reculer le marché des appareils photos numériques.

amis en vacances à la mer, sur une plage, en train de prendre un selfie

Combien ça coûte ?

C’est la grande question.
Cela va dépendre de beaucoup, beaucoup de critères.

Les performances du téléphone : puissance de traitement, qualité de l’appareil photo, stockage, multi cartes SIM… Ce qui est logique et compréhensible. Plus un équipement va être performant et proposer des fonctionnalités, plus il va être cher.

Mais il y a aussi d’autres aspects, moins tangibles. C’est du marketing.
La marque du fabricant.
Eh oui, un petit fabricant (il faut relativiser attention) qui ne dispose pas d’une grande aura et d’un nom de marque avec une énorme notoriété, va vendre des téléphones mobiles moins chers qu’une marque très populaire.
L’exemple parfait : Apple. Marque prisée, extrêmement bien quottée en bourse, avec une communauté fortement adepte de ses produits… tout est très cher.

Et la nouveauté !
Parce que beaucoup ne veulent que ce qu’il y a de plus récent, un nouveau produit très demandé va être très cher, et un produit un peu plus ancien va voir son prix baissé. Même lorsque, d’un point de vue technique et performance, cet écart n’est pas justifié.

Bref, on va voir des smartphones à pas cher à 200 euros, comme d’autres dépasser les 1000 euros.

Smartphones pas cher

On va retrouver dans cette catégorie des appareils fabriqués par des marques telles que Xiaomi, Wiko ou encore Thomson qui apparaît sur ce marché.
Compter généralement dans les 200€ pour un smartphone pas cher neuf, et moins s’il s’agit d’une occasion.

Smartphones gamers

Les smartphones de gamers ont commencé à véritablement voir le jour il y a quelques années : RAM, processeur, GPU… tout était fortement optimisé dans un seul but, celui de pouvoir supporter et faire tourner dans les meilleurs conditions possibles des jeux vidéos.
Et ça marche !
Car oui, il y a bien un marché de gamers sur mobile, et quelques marques l’ont bien compris.
On s’en doute par contre, s’offrir un smartphone de chez Razer ou un Asus ROG phone coûte cher, et il faut facilement compter 900 €

Ou encore… Xiaomi !
Eh oui, le constructeur ne fait pas que des téléphones d’entrée de gamme. Le dernier en date, le Black Shark 2, vient tout juste de sortir et a des caractéristiques de folie.
Un article de futura science par exemple  le présente comme le plus puissant du marché.

Smartphones pliables

Dans la course à l’innovation et à la notoriété, certainement plus que pour répondre à vrai besoin initialement, certaines marques se sont engagées dans la création d’un nouvel hybride entre smartphone et tablette : le smartphone pliable.
C’est la grande nouveauté de ce début d’année 2019. On le voit partout, tout le monde veut le tester en premier et surtout le vendre en premier.
Pour ceux qui arrivent à s’en procurer, il y a même des magazines dédiés comme Flexible Smartphone Magazine : le smartphone pliable a déjà ses fans, alors que la plupart des téléphones ne sont pas encore dispos sur le marché et seulement en prévente voire seulement annoncés.

Pourquoi hybride ?
On avait déjà l’habitude de voir des smartphones de plus en plus grands, ou bien des petites tablettes, ce qui a donné le nom intermédiaire de phablette.

Mais au final, l’utilisation n’est pas la même, les moments où l’ont pas plutôt être sur une tablette ou sur un téléphone ne sont pas les mêmes.
Ni l’un ni l’autre ne répondait à toutes les demandes, et la phablette encore moins en fait.

Le smartphone pliable pourrait, à confirmer à l’utilisation et si le public est au rendez-vous, venir donc combler ce manque : être un téléphone quand on a besoin de cet appareil, et étendre significativement son écran lorsqu’on a un autre besoin.

 

Crédit photos : Pixabay

Gilles

Chef de projet, je travaille sur le web, j'apprends via le web... Et à mon tour j'ai envie de partager des informations. Bienvenue dans l'Atelier !

Laisser un commentaire